COMPETENCE DU JUGE JUDICIAIRE POUR LES LITIGES RELATIFS A UN EMPLOI CONSOLIDE

Publié le par SAJ41

Compétence du juge judiciaire pour les litiges relatifs à un emploi consolidé : Selon les dispositions du quatrième alinéa du I de l'article L. 322-4-8-1 du code du travail, les contrats conclus en vertu des conventions passées entre l'Etat et les employeurs pour favoriser l'embauche des personnes qui, à l'issue d'un contrat « emploi solidarité », ne peuvent trouver un emploi ou bénéficier d'une formation sont des contrats de travail à durée déterminée ou indéterminée de droit privé passés en application de l'article L. 122-2 du même code. En conséquence, les litiges nés à propos de la conclusion, de l'exécution, de la rupture ou de l'échéance de tels contrats relèvent de la compétence des juridictions de l'ordre judiciaire. Il en va de même des litiges relatifs à l'indemnisation du chômage consécutif à cette rupture ou à cette échéance, et ce alors même que l'employeur n'a pas adhéré, sur le fondement de l'article L. 351-12 du code du travail, au régime particulier d'assurance chômage prévu par l'article L. 351-4 de ce même code (Tribunal des Conflits, 30 juin 2008, n° C3641).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article