RECOURS CONTRE LA DECISION INITIALE REGARDE COMME DIRIGE CONTRE LA DECISION PRISE SUR RECOURS PREALABLE

Publié le par SAJ41

S'il est saisi de conclusions tendant à l'annulation d'une décision qui ne peut donner lieu à un recours devant le juge de l'excès de pouvoir qu'après l'exercice d'un recours administratif préalable et si le requérant indique, de sa propre initiative ou le cas échéant à la demande du juge, avoir exercé ce recours et, le cas échéant après que le juge l'y ait invité, produit la preuve de l'exercice de ce recours ainsi que, s'il en a été pris une, la décision à laquelle il a donné lieu, le juge de l'excès de pouvoir doit regarder les conclusions dirigées formellement contre la décision initiale comme tendant à l'annulation de la décision, née de l'exercice du recours, qui s'y est substituée (CE, 19 décembre 2008, n° 297187, Mme M.).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article